• Confinement 2ème partie

    (Première partie ICI)

    Bonjour, avant de vous raconter la suite de cette paaaassionnante (si si !) histoire, je précise que cet article est écrit avec un mois de retard.

    Le confinement est maintenant terminé, il commençait le 18 avril et s'est fini le 16 mai.

     

    Confinement 2ème partie

     

    CHAPITRE V :

    Le chantier

     

    Me voilà donc de retour du magasin avec juste un rouleau de grillage de 20 mètres  à grosses mailles. Je vais donc devoir utiliser des bâches car les poules peuvent y passer à travers

    Il me reste quelques piquets à tomates dont je me sers habituellement pour la clôture du parc.

    C'est moins cher que les piquets en fer et  ça fait très bien l'affaire .

    Première difficulté, planter des piquets en bois dans un sol dur comme du ciment....

    Deuxième difficulté, se débattre contre le vent qui va me rendre folle.

    Troisième difficulté, trouver un subterfurge pour pallier au manque de filets obligatoires.

    Attention les Z 'yeux........

    TADANNNN!

     

    Confinement 2ème partie

     

    C'est-y pas beau ça Madame ! Pff ! quel souk ! Sans compter les trous au plafond...mais chut !

    Alors voilà le topo :

    à gauche la porte de la vieille grange où se trouvent tous les nids et la nourriture,

    à gauche encore, un peu en retrait le poulailler en hauteur et

    en-dessous l'ancienne auge à cochons qui ne sert plus depuis des décennies

    et qui apportera un peu plus d'espace.

    Hé oui, il y a 43 poules et 3 coqs.

    Tout ce petit monde vit habituellement dans un très grand espace et des clans se sont formés.

    Je crains donc qu'il n'y ait des batailles meurtrières.

    Heureusement grâce à tous mes efforts la guerre n' aura  pas lieu !

     

    Vue depuis la grange

    Confinement 2ème partie

    Oui je sais c'est moche !

    Mais vous n'imaginez pas le travail et la peine que cela m'a demandé !

    (Sur la droite, on ne la voit pas, une table avec une dizaine de nids)

     

    CHAPITRE VI :

    Le confort

     

    Confinement 2ème partie

    Confinement 2ème partie

     

    Le jakusy !

    c'est primordial, les poules ont absolument

    besoin d'effectuer un épouillage quotidien.

    En temps normal ces dames creusent des trous un peu partout dans le jardin,

    mais là pas possible

    je récupère donc tous les pots de fleurs vides pouvant servir de baignoire.

    Elles adorent !

    Mais les places sont parfois chères, la preuve :

     

    Les billots de bois

    Les poules sont comme les chèvres, elles adorent se percher.

    Un peu partout dans le jardin j'ai "installé" toutes sortes de promontoires

    car notre terrain est très argileux et très humide.

    L'hiver les papattes des petites chéries pourraient en souffrir !

    En cette circonstance je place quelques billots afin de reproduire leur espace habituel.

     

    CHAPITRE VII :

    Les loisirs

     

    Confinement 2ème partie

    (Le regard de ma petite perle

    lorsque j'apporte de l'herbe fraîche, j'adore....)

     

    On ne s'en rend pas toujours compte mais

    lorsqu'elles sont libres les poules

    mangent énormément d'herbe.

     Afin de satisfaire leurs besoins en verdure je m'applique donc chaque jour à leur

    apporter toutes sortes d'herbes. Je veille aussi parfois à arracher des touffes, ainsi 

    elles pouvent gratter les mottes dans l'espoir d'y trouver quelques bébêtes.

     

    La manoeuvre a également l'avantage d'occuper tout

    ce petit monde.

    L'oisiveté est mère de tous les mots dit-on, l'ennui aussi.

    Malgré ce bouleversement et la promiscuité il n'y a pas  de bagarre,

    du moins rien de bien méchant.

    Je suis persuadée que cela en serait autrement

    si je n'apportais autant de soins

    à reproduire leurs habitudes.

     

    Epilogue à suivre

    dans le prochain épisode

    Merci aux personnes qui se seront

    intéressées à cet article

    Bonne journée à tous

     

    « Confinement 1ère partieConfinement suite et fin »

  • Commentaires

    6
    Samedi 18 Juin 2016 à 18:26

    Bonjour,

    Que c'est beau à regarder, mais que de travail pour toi, tu as été bonne de faire cela pour sauver toutes ces poules.

    Lorsque j'étais petite mon grand-père avait un poulailler, nous étions dans une ville, il n'en avait pas le droit, mais on ne disait rien, puisque dans le fond c'était un peu la campagne.
    Je me souviens que je n'allais pas voir les poules, j'avais peur elles me picossaient les jambes.

    Merci de ce beau partage.

    Pour mon nouveau blog very chic, hi hi, je l'avais il y a longtemps ce blog, c'était un blog de Noël sur lequel je mettais tous les cadeaux que vous me laissiez dans vos commentaires, toutes les créations, et j'ai cessé de le faire et j'ai monté un autre blog dessus.
    Le titre j'aurais pu le faire changer, mais je ne savais plus que mettre alors je l'ai laissé ainsi.
    Il y a tout de même une gentille fille qui a fait le fond et j'ai mis tout le reste, ça été beaucoup de travail de le faire sur un blog déjà fait.

    Les poulaillers redeviennent à la mode ici, il y a des gens qui ont des poules en pleine ville.  Nous avons un ami qui a un poulailler chez lui non loin de chez moi, il a trois belles poules angora, elles sont magnifiques.

    Je voulais un poulailler, mais Mr B ne semble pas d'accord, faut dire que c'est encore du travail.

    Bisous et bon week end,

    Allison

     

    5
    Samedi 18 Juin 2016 à 09:49

    Coucou ma petite Agnès

    J'ai adore ton article, oui quel travail tu as eu

    Les vidéos sont bien aussi, j'adore avec les herbes.

    Oui elles sont vraiment chouchoutés

    Ici j'en vois en plein air, pourquoi?

    Je  te souhaite une belle fin de semaine et un doux weekend

    Surtout avec le soleil, car j'aimerais faire une balade dimanche.

    Je te dis à lundi, gros bisous Jasmine...♥

    Bon Samedi

    4
    Jeudi 16 Juin 2016 à 11:25

     J'aime beaucoup ton billet Agnès ,

    lorsque j'étais petite j'avais peur des poules

    parce que citadine je m'étais aventurée à caresser une poule .... avec ses petits .... cry

    J'ai appris depuis ...

    Jolis clichés et petite histoire très plaisante.

    Bonne journée ma douce,

    Bisous de Christiane

    3
    Jeudi 16 Juin 2016 à 06:22

    Coucou Agnès

    Bravo la belle , c'est génial , que de travail tout cela quand même .

    Pourquoi dis tu que c'est moche ? Pas du tout , très sincèrement j'aime ce coin cot cot cot he , le moins "bien" c'est en effet ce filet obligatoire ( encore une connerie de pondue , sans vouloir faire de jeux de mots ) .

    Super idée que d'avoir récupéré l'auge , elles ont en effet plus d'espace et un endroit au sec .

    Tu t'occupes à merveille de tes petites poules et coqs , ils sont bien chouchoutés chez vous yes!

    C'est assez drôle de regarder les vidéos , les poules ont un côté hyperactif mdr  elles me donnent le tournis à bouger dans tous les sens lol!

    Je te souhaite une excellente journée.

    De gros bisous Agnès 

    2
    Jeudi 16 Juin 2016 à 05:57

    Bonjour matinal Agnès ! wouah quel travail avec toute ta petite "poulaille" j'adore les voir et ainsi tu dois avoir de bons oeufs oh quel pied !!! Merci pour ces douces vidéos originales et surtout prend bien soin de tes poules hein ! gros bisous doux jeudi !

    1
    Jeudi 16 Juin 2016 à 05:38

    un joli petit monde que tu as là

    j'ai 5 poules et des pigeons

    j'aime regardé mes plumes comme je le dis souvent

    quel boulot en effet que tu as eu !!

    c'est fou !!

    c'est top .. des poules de luxe .. si on peut dire ainsi

    j'aime les voir

    merci pour ce beau partage 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :