• Comme dans la savane

    Aigrette pique-boeufs ou Héron garde-boeufs

    (difficile de faire la différence)

    A la faveur d'un climat de plus en plus propice pour eux ces oiseaux ont migré vers nos campagnes dont ils font

    désormais partie intégrante;

    Faut-il s'en réjouir ?

    Pas sûr car ils représentent une forte concurrence pour nos petits insectivores déjà

    pénalisés par les pesticides de même que pour nos hérons avec qui ils partagent les mêmes habitudes  alimentaires.

    En attendant on peut toujours  admirer le spectacle !

    Comme dans la savane

    Comme dans la savane

     

     

    (La borne jaune est un vestige laissé après les travaux du gazoduc  pour le cas où on oublierait qu'ils sont passés par là !)

     

    Comme dans la savane

    Comme dans la savane

     

    Ils n'ont vraiment peur de rien !

    Si vous voulez en savoir un peu plus à leur sujet voici un lien à  suivre :

    http://www.sosdom.lautre.net/Oiseaux/Ciconiiformes/Bub_Ibi/BubIbi_00Txt.htm

    bye !


    12 commentaires
  • Désolée les amies de ne pas faire dans la dentelle

    mais les gens que je mets à "l'honneur" aujourd'hui dans mon article ne méritent pas mieux

    Voici donc le nouveau fléau qui envahit  nos campagnes et nous pourrit la vie depuis quelques années

     

    (Cette vidéo se passe  pas loin de chez nous)

    ça c'est ma petite vengeance......

    Hier pour la première fois depuis des mois, nous aurions pu  ouvrir la maison et vivre un peu dehors en paix

    Les températures étaient clémentes,

    les bulldozers qui sévissent depuis 5 mois étaient au repos et les

    avions nous laissaient relativement tranquilles.

    Mais c'était sans compter sur les ramollis du bulbe !

    Et c'est pour ces gens-là qu'on va taxer les vieux.....

    Vive la crise et le réchauffement climatique !

    très bonne journée à vous dans le vacarme et la bêtise générale !

     

    PS Je ne suis pas l'auteur de ces vidéos. Je les ai choisies parce que  certaines  personnes filmées  viennent dans notre secteur


    2 commentaires
  • A ça de mes titinettes !

    C'est passé à ça....

    C'est passé à ça....

    C'est passé à ça....

    C'est passé à ça....

    C'est passé à ça....

     

    Nous avons eu beaucoup de chance.

    Les dégâts se limitent à quelques tuiles cassées et un hortensia abîmé.

    Mes cocottes l'ont échappé belle mais moi aussi car je passe tous les jours sous cet arbre.

    Le danger n'est pas totalement écarté car d'autres branches menacent de nous occire !

     

    La branche a été sciée au grand dam de la Miss qui trouvait  ça plutôt bien

    Vidéo d'un chat sur une branche...vachement original, à ne pas manquer! lol)

     

    Il ne me reste plus maintenant qu'à tout nettoyer....

    bonne journée à tous,

    merci de m'avoir lue


    6 commentaires
  • Mais qu'est-ce à dire ?

    Qu'est-ce que ceci ?

    Y'a comme un os.....

     

    Un os de poulette ?

    Y'a comme un os.....

     

    Non finalement...

    sur la piste du crime d'autres indices...

    Y'a comme un os.....

    Y'a comme un os.....

     

     Ce sont des os de ragondin, je reconnais la mâchoire

    Le petit  est un os de la patte je pense

    Mais que s'est-il passé ? d'où sortent ces os apparemment très vieux  ?

    A la recherche d'autres indices

    Y'a comme un os.....

     

    Ce trou m'interpelle

    Heureusement j'ai mon fidèle Watson qui m'accompagne partout

    et qui va m'aider à résoudre l'énigme !

     

    Y'a comme un os.....

    Y'a comme un os.....

     

    Mais que ferais-je sans elle ?

    J'ai parfois l'impression d'avoir  un petit chien en guise de chat !

     

     

     Voici la solution de l'énigme (selon Watson) :

    Notre jardin situé au milieu des champs a toujours été

    "squatté" par les ragondins car il est bordé d'un profond ruisseau

    Sous nos pieds, des galeries et des terriers vieux de plusieurs dizaines d'années.

    La pratique est aujourd'hui interdite mais pendant longtemps les paysans et les chasseurs se débarrassaient des "nuisibles" en les gazant dans leurs terriers.

    Quand ceux-ci sont à nouveau habités, les derniers arrivants font  le ménage

    Et voilà comment des os vieux de plusieurs années réapparaissent à la surface

    Watson et moi-même avons décidé de classer l'affaire

    en vous remerciant de l'avoir suivie

    Très bonne journée à vous

     

     


    16 commentaires